Attirer de nouveaux clients : photographie culinaire pour restaurant

reportage-photo-restaurant

Attirer de nouveaux clients : photographie culinaire pour restaurant

Vous êtes restaurateur et vous cherchez à développer la notoriété de votre établissement auprès d’une nouvelle clientèle ? Dans cet article, je vous donner quelques pistes pour renforcer votre communication. J’ai réalisé un reportage de photographie culinaire pour un restaurant qui lancer une nouvelle offre. Comment se faire connaître avec un nouveau concept, auprès de ses clients habituels mais aussi de nouveaux prospects. De quelle manière je communique ?

Première étape : écrire la stratégie de communication

Dans un précédent article, sur la communication pour une marque alimentaire, je reviens sur cet élément essentiel dans la réussite de votre projet. Le discours s’adapte également pour la promotion de son restaurant. Quand vous avez l’idée de votre concept, il faut réfléchir à comment vous allez en parler, comment vous allez le mettre en lumière. Parce que bien entendu c’est la force de votre communication qui fera le succès de votre nouvelle offre.

Communication digitale sur votre site web et réseaux sociaux

Instagram la plateforme indispensable

Ce point peut paraitre évident pour certains, mais je tiens à le souligner, surtout sur la manière dont la communication va être abordée. Vous êtes bien sûr au fait qu’Instagram est le lieu par excellence pour le monde de la FOOD. C’est un point de passage obligé pour se faire connaître. Donc c’est indispensable de préparer et anticiper sa communication pour lancer son offre, et capter une nouvelle clientèle.

N’oubliez pas le visuel prime sur le texte ! Plus vos photographies seront jolies plus il sera facile de créer de l’interaction, de l’engagement et de convertir vos abonnés en clients. La photographie culinaire pour restaurant fait un carton sur les réseaux sociaux. Certains négligent les réseaux sociaux, car ils n’en voient pas l’utilité pour le business. Au-delà de la visibilité, Instagram permet de transformer sa communauté en clients. Et c’est cet objectif là qu’il faut poursuivre, pas juste communiquer pour communiquer.

Facebook n’est pas mort en jouant sur le local

Touchez votre cible directe ! Les études ont tendance à reléguer Facebook dans le bas du tableau, mais ne sous-estimez le pouvoir de la proximité. Les pages Facebook permettent de développer son business au niveau local. Vos clients ont tendance à rechercher des établissements près de chez eux, et c’est là tout votre intérêt.

Soyez dynamique dans vos publications et parlez de vos fournisseurs et prestataires proches de chez eux. Appuyez-vous également sur votre ville, agglomération et région pour rayonner à plus grande échelle.

Site web et newsletter

Se faire une place sur le web, vous devez améliorer votre visibilité sur le web, si le SEO ne vous parle pas, sous-traitez-le. A l’heure actuelle, en tant que restaurateur vous ne pouvez pas passer à côté du référencement de votre établissement. Il est impératif d’apparaitre dans les moteurs de recherche, et à la première page. Ce n’est pas facile, cela ne se fait pas en une semaine, cela demande du travail.

Vous pouvez aussi vous aider des outils comme Google My Business, qui accroit votre référencement local. Il est possible de créer des offres de produits ou services, des posts d’actualité, pour tenir informé vos clients ou ceux qui font des recherches à proximité de votre restaurant. C’est un atout souvent négligé, alors que pourtant il favorise votre place sur le web. Un autre dispositif, c’est le Google Ads, plus technique à mettre en oeuvre, il consiste à faire de la publicité sur la toile. Par exemple, votre publicité mettant en avant votre restaurant apparaitra systématiquement sur la première page google, en s’appuyant sur un mot clé que vous aurez défini.

Autre solution, c’est la mise en place d’une newsletter, afin que vous puissiez communiquer avec vos clients. C’est l’occasion de maintenir un lien avec eux, en les informant de la nouvelle carte, du changement de décoration, d’un nouveau service etc.

Une communication visuelle de qualité

La photographie culinaire va tenir une place importante dans votre stratégie de communication, peut importe le support que vous allez utiliser. La mise en valeur de votre proposition va se faire par le visuel. Faites vous remarquer sur les réseaux sociaux par la qualité de vos images. Instagram, temple du monde culinaire, va se baser sur les tendances. Si vous avez un concept propre à vous qui se ressent dans vos photographies vous serez remarqués.

J’entends souvent des restaurateurs me dirent que la photographie culinaire c’est compliquée, ce n’est pas donné à tout le monde de mettre en valeur une assiette. C’est là que j’interviens pour vous accompagner dans votre communication. J’identifie le style de votre restaurant, de la typicité de votre cuisine, et je la mets en scène. Mon métier c’est de retranscrire l’atmosphère du lieu et de votre cuisine dans la photographie.

La photographie culinaire dans votre établissement passe également par les coulisses de votre cuisine et de vos équipes. Mettre de l’humain dans votre communication c’est créer un lien émotionnel avec votre public. Les gens s’identifient davantage avec les Femmes et les Hommes de votre entreprise.

Une campagne de relation presse

Si les enjeux de votre nouvelle offre sont conséquents, je vous invite à vous renseigner sur les prestations d’une agence de relation presse. La communication de son restaurant passe aussi par les journaux locaux, les magazines spécialisées, les émissions TV ou de radio. Ces supports de communication sont difficilement accessibles seul. Il faut connaitre des relations, s’appuyer d’un dossier de presse, pour espérer quelques encarts ou passages TV. Voyez-le, là aussi, comme un investissement, et ce sur plusieurs mois.

Parfois, vous vous demandez pourquoi la presse parle plus de votre concurrent alors que VOUS aussi vous mériteriez être mis en lumière. Ne cherchez plus, les relations presse permettent cette visibilité.

Et là bien évidemment, vous comprendrez tous les enjeux de supports de qualité. Pour la presse, la photographie culinaire pour son restaurant est indispensable, encore plus pour les magazines, les blogs de la cuisine etc. Ils misent sur une accroche visuelle. Le professionnalisme est de rigueur, tout comme dans votre assiette.

Les influenceurs why not ?

J’en imagine déjà sursauter à la lecture de ce titre. Mais malheureusement, aujourd’hui il est compliqué de faire abstraction de cette nouvelle forme de communication, surtout dans le milieu de la FOOD. Là, c’est pareil, pour avoir de réelle retombées, faites-vous accompagner. Le plus important c’est d’identifier les bons profils, qui ont une communauté proche de votre cible client. Parfois, ce n’est pas l’importance du nombre de followers que vous devrez regarder, mais plutôt qui ils sont, sont ils vos clients idéaux ?

Quand vous passez par un prestataire, c’est aussi de s’assurer d’avoir des résultats chiffrés, sur les campagnes lancées. Mais aussi d’avoir des profils professionnels pertinents, qui connaissent les codes des réseaux sociaux, dans l’objectif de vous apporter de nouveaux clients.

Les avis clients comptent, c’est votre meilleur vecteur de communication

Vos clients satisfaits amélioreront votre e-reputation. Engagez votre communauté d’habitués à vous laisser des avis sur votre fiche Google My Business. Ils sont vos meilleurs ambassadeurs ! Grâce à cette technique, vous pourrez recruter de nouveaux clients, et gagner en positionnement sur le web.

La photographie culinaire pour restaurant combien ça coûte ?

Voici une foire aux questions pour répondre à vos interrogations avant de faire appel à mes services de photographe.

Quels sont les tarifs pour ce genre de prestation ?

Les tarifs pour un reportage photo dans votre établissement sont à partir de 360€ HT. Ce prix comprend la prise de vue dans votre restaurant, des clichés de plats, du lieu intérieur et extérieur, et des coulisses de la cuisine. C’est une prestation qui dure 2h sur place. Elle comprends la retouche des photographies et leur livraison au format haute définition. La cession de droit pour les réseaux sociaux + web est inclue. Pour une extension des droits, ce sera sur demande, en fonction de votre projet.

Pour information, le tarif est dégressif, à partir de 4 prestations, de photographie culinaire pour restaurant, réservées sur une année.

Combien de photographies je vais avoir ?

Le nombre de photographies dépend des éléments qu’il y aura le jour du shooting. Lorsque je réalise un reportage photo, je prends le temps de prendre plusieurs clichés de ce qui m’entoure. C’est l’action du moment, qui créera les photographies. Pour vous rassurer, sur 2h de prestation, on peut compter 30-50 images.

Comment je peux les utiliser ? Sur quels supports ? Pendant combien de temps ?

L’utilisation des photographies dépend de la cession de droit que vous aurez choisi. Lorsque l’on fait appel à un photographe culinaire, vous devez, en quelques sortes, vous acquitter d’un droit d’utilisation des images. Selon l’usage que vous en ferez, vous réglerez un montant défini par des barèmes nationaux. Certains, voudront uniquement utiliser les photographies du reportage pour leurs réseaux sociaux, d’autres pour la presse, ou encore en print pour leurs menus. Vous ne paierez que ce que vous utiliserez réellement. Concernant le temps d’utilisation des photographies, c’est la même chose, le minimum c’est 1 an, mais vous pouvez très bien prolonger au terme de cette annuité.

En d’autres termes, la cession de droit vous ne payez que ce que vous avez BESOIN.

Est ce que je peux partager les photographies avec la presse ? avec mes partenaires ?

Comme évoqué au-dessus, l’utilisation des photographies est régie par la cession de droit, en fonction de ce que vous avez choisi, vous le pouvez ou non. Si vous avez opté pour une utilisation auprès de la presse, bien sûr vous pouvez communiquer avec les clichés. Au moment de la prestation, si vous n’aviez pas choisi cette option, elle peut être rajoutée au moment vous en avez besoin.

Pour que vos partenaires puisses utiliser les photographies culinaires du reportage, ils devront s’acquitter de la cession de droit. Ils ne paieront pas le shooting réalisé mais uniquement le(s) support(s) sur lequel ‘ils souhaitent communiquer.

Combien de temps prend un reportage photo ? Est ce qu’il se déroule pendant le service ?

Le minimum de temps c’est 2h. Je ne préfère pas réaliser le reportage en moins de temps, il y a toujours une phase de découverte des lieux, de vos équipes, et d’organisation du shooting. Ce temps là est nécessaire pour produire un reportage photo de qualité. Je ne suis pas un prestataire pour des plateformes en ligne où en 15min ils ont photographié les plats et l’établissement. Ces photographies là ne se retrouvent pas dans les magazines. En photographie culinaire, il y a tout un aspect créatif, en tout cas c’est comme cela que je l’entends. Je veux que mes photographies laissent transparaître l’univers de votre restaurant. Elles suggèrent à vos futurs clients, une ambiance.

A quel moment de mon activité je dois réaliser cette prestation ?

Comme vous le souhaitez. Cette prestation peut arriver en tout début activité comme plus tard. En fait, tout est relatif à votre stratégie de communication, comme expliquée plus haut. Il n’y a pas de moment idéal. Ce que vous devez retenir, c’est êtes-vous prêt à investir dans votre communication ? avez-vous dégagé un budget à cet effet ?

Contactez-moi pour discuter ensemble de votre projet de photographie culinaire pour restaurant. Si vous hésitez encore, voici un autre exemple de reportage pour le restaurant L’Un des Sens ou encore Le Bô Jardin

Nous pouvons également rester en contact via Instagram ou Linkedin.

Ines Millet
inesmillet.communication@gmail.com
Aucun commentaire

Postez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.